S’il leur prend l’envie de m’envoyer au paradis, mon premier geste sera d’inscrire avec mon sang sur les murs immaculés « ni dieu ni maître ».

Le 20 janvier 2008